SMB 2.2

Microsoft est réellement en train de booster son protocole de partage de fichier SMB 2.2. Les  développement  ciblent des améliorations dans les domaines tels que la performance, la montée en charge, et la tolérance de panne.Voici quelques domaines qui permettront d’améliorer considérablement les capacités d’une infrastructure virtualisée basée sur Hyper-V et le partage de fichier en SMB 2.2:

Remote VSS– les clients avec Volume Shadow Copy Service (VSS) pourront monter les clichés d’instantané localement, comme l’on peut le faire avec des baies de stockage FC, FCoE et iSCSI.

Cluster client basculement– ce mécanisme permet aux clients de rattacher leur handle sur une « instance ID. » L’objectif est de fournir au client un moyens de basculer sans interruption de service entre plusieurs points d’accès de stockage de manière transparente.

Copie unifiée SAN/SMB  –  SMB2.2 fournira des capacités de copie “offload”, comme beaucoup connaissent dans vSphere. SMB 2.2 de permet de transférer la charge liée aux copies, directement au sein du serveur SMB 2.2 : ainsi la copie d’un fichier par un client au sein d’un même serveur ne passera plus par le réseau, et la copie d’un fichier d’un serveur vers un autre, ne transitera plus par le client qui la fait, mais se fera directement entre les deux serveurs.

Multi-channel (MPIO)–  SMB 2.2 est multi-session a contrario de SMB2.1. Il permet d’agréger plusieurs liens Ethernet en un pool logique en fournissant l’agrégation natif de bande passante, le basculement, et les fonctionnalités avancées MPIO. ces améliorations sont analogues à celles disponibles actuellement dans NFSv4.

Disponibilité continue– Le client permet cela en créant plusieurs connexions qui couvrent tous les chemins entre client et serveur. Si une connexion échoue, ou si le temps de réponse est mauvais, le client choisit le chemin qui reste disponible.

Leave a Reply

  

  

  

dix-huit − 4 =