Storage Space – Tiering dans Windows 2016 TP4

Il y a un peu de temps maintenant j’avais parlé du tiering dans les storage space sous Windows 2012 R2.

Les choses bougent avec Windows 2016 !!!

Sous Windows 2012 R2 lors de la création d’un volume voila les options qui étaient disponible:

2012t

En résumé si l’on désirait de la tolerence de panne, le tiering fonctionnait en miroir (2 ou 3 membres).

La volumerie utile en prenait un coup, avec 50 % utilisable, voir 33% avec un miroir à 3 membres.

Sous 2016 TP4 cela évolue:

2015-12-09 10_32_24-Jump List for Excel 2016

La première chose remarquable, c’est que le system prend en compte les tiroirs pour augmenter la disponibilité:

 

2015-12-09 10_32_36-Jump List for Excel 2016

La deuxieme, c’est que l’on peut désormais choisir la protection par tier :

On peut faire du miroir sur le SSD et de la parité sur les disques mécaniques:

2015-12-09 10_33_07-Jump List for Excel 2016

Il toujours possible de choisir le niveau de protection : 2 ou 3 copies en miroir, et raid 5 ou raid 6 pour la parité :

2015-12-09 10_33_46-Jump List for Excel 2016

On peut aussi positionner un read-cache, sachant que par défaut un write cache de 1 Go est affecté sur les disques SSD :

2015-12-09 10_35_43-Jump List for Excel 2016

ReFS Real-Time Tiering

ReFS opère sur ce disque virtuel. ReFS écrit toujours dans le premier tier (SSD). Si l’écriture est une mise à jour de données contenue dans le niveau de parité (HDD), la nouvelle écriture va dans le premier tier et les anciennes données dans le tier de parité sont invalidées. Ce comportement fait en sorte que les écritures sont toujours écrites comme une opération dans le tier qui est le plus performant.

 

Ce type de configuration fonctionne aussi dans le cadre d’un pool de stockage partagé au sein d’un cluster… 🙂

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

  

  

  

un − 1 =