Nano serveur Hyper-V – Windows 2016 TP3

Une des critique d’Hyper-V a souvent été son empreinte trop importante. Avec Windows 2016 TP3 et les Nano server voyons comment construire un serveur Hyper-V Bare Metal plus léger:

La premiere étape consiste a créé un VHD systeme a partir du script se trouvant dans le répertoire /nano de l’ISO Windows 2016 TP3

 

Lors de son execution le script demandera un mot de passe pour le compte admin local.

Une fois l’opération terminé, on se retrouve avec un vhd de 500 Go:

nano1
Il faut maintenant modifier le serveur afin de booter sur ce disque grâce a l’utilitaire BCE en ajoutant une entrée Nano Server:

nano2

On complète le boot a l’aide du GUID proposé:

nano3

Puis on modifie le système par défaut en sélectionnant Nano Server:

nano4

Et enfin on peut booter…

Il n’y a pas de rdp donc il faudra tout faire en remote session PowerShell.

Premiere chose il faut approuver l’hote distant a partir du serveur qui va manager le nano server:

 

Ensuite désactiver le Firewall ou mieux mettre les règles qui vont bien:

2015-09-14 17_22_37-HYPER-V2 (192.168.32.72) - Remote Desktop Connection Manager v2.7
On peut alors gérer l’hyperviseur tournant sur le nano au sein de la console:

2015-09-14 17_23_47-Microsoft Edge

 

Voila ! l’Hyper-V tourne sur le nono server avec une petite empreinte (500 Mo), moins de reboot, et un démarrage plus rapide !

Pour le management il faudra cependant attendre Azure stack , mais vous pouvez voir a quoi cela ressemblera ici : https://channel9.msdn.com/Series/Nano-Server-Team/Remote-Server-Management-Tools-on-Nano-Server

 

 

Leave a Reply

  

  

  

vingt − 17 =