Faut-il migrer maintenant sur Hyper-V 3.0 ?

Maintenant que Windows 2012 est RTM, la première question que l’on peur se poser est:

  » Est-ce que je peux migrer sur cette nouvelle plateforme ou faut-il attendre que les bogues soient corrigés ? »

A cette question, seul Nostradamus peut répondre. Mais l’on peut se servir de l’histoire pour voir se qu’il c’est passé lors de la version 2 d’hyper-V. Pour cela il suffit de regarder quels ont été les différents hotfix publiés au cours des mois  qui ont suivi la sortie de Windows 2008 R2.

On peut s’apercevoir, que durant les trois premiers mois , il n’y a pas eu une hécatombe de correctifs. D’un autre côté, nous pouvons constater que encore aujourd’hui les correctifs continuent d’être publiés régulièrement. Cela signifie que l’on continue à découvrir des bogues, mais aussi que l’on continue à les corriger. On peut aussi constater que les correctifs sont souvent liés à l’équipe de matériels bien spécifiques. Par exemple, il y a eu des correctifs spécifiques concernant les processeurs Intel ou les processeurs AMD.

Que faut-il en conclure ? C’est que les correctifs sont souvent liés à la plate-forme et à votre environnement. Le faite d’attendre plusieurs mois après la sortie du produit,n’augmentera pas forcément la réussite de votre projet. En effet, les matériels continuent d’évoluer, de nouvelles cartes et des nouveau firmwares continuent de sortir, pouvant à leur tour introduire de nouveaux dysfonctionnements. Dans ces conditions là, si l’on attend que la version soit exempte de bogues, l’on risque d’attendre fort longtemps. La meilleure solution consiste donc à bien tester l’implémentation d’Hyper-V au sein de sa propre infrastructure matérielle, éventuellement à l’aide de consultants spécialisés dans la virtualisation.

 

 

Leave a Reply

  

  

  

cinq × 1 =